Author Archives: Nicolas blanc

Qui sommes-nous?

Le micro-apprentissage est une formidable manière d’apprendre et de profiter des opportinités offerte par l’IA pour améliorer cette expérience.

L’arrivée de l’IA nous invite aussi en tant que salarié à conforter nos acquis et nos savoirs.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout projet de déploiement pour de l’accompagnement et du conseil.

Nicolas Blanc

Axonify

Axonify est la solution moderne d’apprentissage et de communication pour les employés qui fonctionne réellement.

Pourquoi fonctionne-t-elle si bien ?

Parce que les employés aiment tellement cette expérience amusante, rapide et personnalisée que 83 % d’entre eux reviennent s’entraîner 2 à 3 fois par semaine. L’engagement très élevé donne à notre plateforme alimentée par l’IA de nombreuses chances de renforcer les choses vraiment importantes en utilisant des contenus de micro-apprentissage de petite taille d’une bouchée et d’autres techniques prouvées par la science du cerveau pour s’assurer que les gens se souviennent de ce qu’ils ont appris.

Une plateforme de micro-apprentissage canadienne qui s’est illustré par l’intégrité de son application et des valeurs éthiques importantes et a donc retenu mon attention.

Panopto, la plateforme d’enseignement dédié

“Chez Panopto, nous sommes convaincus que la vidéo peut avoir un effet transformateur sur l’apprentissage. Nous avons donc créé une plateforme vidéo qui aide les entreprises et les universités à améliorer la façon dont elles forment, enseignent et partagent leurs connaissances. 

Aujourd’hui, nous comptons plus de 100 employés à travers six bureaux dans le monde. Nous servons un public de plus de 5 millions d’utilisateurs finaux. Et nous sommes reconnus à travers le secteur pour notre innovation, notre croissance rapide et notre culture d’entreprise. 

Au sujet de la culture, nous croyons que nous avons trouvé le parfait équilibre entre startup décousue et entreprise établie. Nous disposons de beaucoup des atouts et des ressources des grandes entreprises, mais nous agissons rapidement et nous avons l’équipe soudée et l’atmosphère décontractée que l’on retrouve dans les meilleures startups.

Nous n’avons fait qu’effleurer la surface de ce qui est possible avec l’apprentissage vidéo. Nous sommes donc toujours à la recherche de personnes terre-à-terre, intelligentes, qui aiment retrousser leurs manches et faire ce qu’il est nécessaire pour relever des défis importants et passionnants. “

La plateforme de référence de la vidéo de micro-apprentissage. Un test en cours de réalisation qui sera publié sur le site.

Les éléments scientifiques du micro apprentissange

L’étude qui fait référence dans le micro-apprentissage est l’étude de 2005 de Théo Hug de l’université Innsbruck.

Vous pouvez trouver son étude ici.

Voici une traduction en français des éléments les plus structurants de cette étude (ce texte est soumis au copyright de son auteur Théo Hug)

Micro-apprentissage et narration Exploration des possibilités d’utilisation des narrations et des récits pour la conception de “micro-unités” et de dispositifs de micro-apprentissage didactique
par M. Theo Hug

1 Points de départ:

“Nos établissements d’enseignement ont été créés dans un esprit de recherche et d’ouverture, mais ilsont acquis leurs propres tendances névrotiques. Le plus remarquable est la forte réaction au changement dansles modèles classiques de distribution de l’apprentissage. Les modèles de cours, de programmes et de diplômes sont toujourscentral, même si la technologie et les nouveaux besoins des apprenants créent un climatqui nécessite une alternative plus dynamique”. (Siemens 2005 : 4)
Les concepts de micro-apprentissage offrent des alternatives flexibles et dynamiques qui sont nécessaires pourde changements dans les milieux, la société et l’environnement. Dans les sections suivantes, les idées de base de
Le micro-apprentissage et le concept de micro-apprentissage intégré (IML) sont présentés.”

2 Micro apprentissage

Contrairement au micro enseignement, le micro apprentissage est une expression plutôt nouvelle. Pourtant, dans les années 60, et notamment à l’Université de Stanford (USA), les méthodes de micro enseignement ont été développées. En se basant sur des points de vue critiques sur l’enseignement traditionnel dans la formation des enseignants, Dwight & & M. Ryan (1969) a résumé l’état de l’art à cette époque. Ils ont conçu un modèle cyclique (enseigner – critiquer – ré-enseigner – critiquer). Leur programme vise à l’acquisition de compétences par la formation des enseignants. Elle met l’accent sur l’enseignement en équipe et le mentorat, et elle est structurée
en micro leçons, micro périodes et phases de laboratoire à des fins de recherche. Ces idées, qui ont été avancées à de nombreux égards au cours des dernières décennies, correspondent à l’idée de micro-apprentissage, tant au niveau de l’acquisition des compétences que dans l’utilisation de l’enseignement mais aussi au niveau de la réflexion sur les processus d’apprentissage.
Aujourd’hui, nous pouvons trouver de nombreux concepts et pratiques différents de micro-apprentissage. Certains traitent
avec des sujets spéciaux tels que les soins de santé dans le cadre de la formation continue, d’autres sont se référant aux technologies de communication utilisées dans l’enseignement et l’apprentissage par exemple le service de messages courts (SMS) ou le courrier électronique.

En termes de temps, la fourchette va de moins d’une seconde à plus d’une heure. Le site
Le sujet peut porter sur des lettres isolées, des textes courts ou des tâches assez complexes. En plus de cela,
les niveaux correspondants de méso apprentissage ou de macro apprentissage peuvent également se référer à différents domaines.

tableau

Exemple 1Exemple 2Exemple 3Exemple 4Exemple 5Exemple 6
niveau microlettres vocables simples,vocables,
phrases,
micro contenu, objet apprenantobjets apprenantscompétences
d’apprenants ou
enseignants
apprentissage de
particuliers
niveau mesomots, lettre-
figure
combinaisons,
phrases
situation, épisodessous-domaines,thèmes restreintssujets, leçonsconcevoir un coursapprentissage en groupe
ou l’apprentissage de
organisations
niveau macroconversation,
linguistique
communication
socio-culturel
spécifiques,
complexe
sémantique
thèmes, sujetscours, structures de
programme d’études
concevoir un cursusapprentissage de
générations ou
l’apprentissage de
sociétés
Micro learning – meso learning – macro learning

Il existe de nombreuses façons de définir le micro-apprentissage. En fait, presque tout le spectre des concepts d’apprentissage peuvent être différenciés afin de se concentrer sur les aspects micro et macro de la contexte respectif. Par exemple, un processus d’imitation qui ne prend que quelques secondes, un ou
deux répétitions et aucune ressource spécifique ne peut être facilement distinguée d’un processus de
l’imitation qui prend des mois ou des années, qui permet de prêter attention à de nombreux détails et qui
a besoin de lieux d’apprentissage spéciaux ainsi que de compétences et de ressources spécifiques. Pour en faire plus
concrètes : Pour beaucoup de gens, il est très facile d’apprendre à frapper des mains3 fort – pour la plupart des
personnes qui ont été élevées en dehors de l’Andalousie (Espagne) ; il est très difficile d’applaudir le
le rythme – pour être précis : le compas – des bulerias4 en groupe en utilisant des méthodes douces et rauques
ainsi que les changements de motifs et de contre-rythmes (“contra tiempo”).
Peu importe que l’apprentissage se réfère au processus de construction et d’organisation des connaissances, à la
changement de comportement, d’attitudes, de valeurs, de capacités mentales, de structures cognitives, de
des réactions émotionnelles, des schémas d’action ou des dimensions sociétales, dans tous les cas nous avons
possibilité d’examiner les aspects micro, méso et macro des différents points de vue sur plus ou moins
des changements persistants et des altérations durables des performances.
Il est évident que les différentes disciplines qui s’occupent de l’apprentissage parlent
divers domaines de référence. Il est donc important de faire la distinction entre les différentes manières
de parler d’apprentissage et cela signifie parler d’observateurs qui observent des systèmes en mutation,
leurs descriptions et leurs cultures et méthodes d’observation (cf. Schmidt 2003).
À la suite de mes observations, je souhaite présenter un projet de cadre qui permet à divers
des définitions du micro-apprentissage plutôt que de donner une seule définition. À mon avis, les éléments suivants
sont appropriées pour décrire, analyser ou générer des versions du micro-apprentissage :

  • Temps : effort relativement court, frais d’exploitation, degré de consommation de temps,
    temps mesurable, temps subjectif, etc.
  • Contenu : petites ou très petites unités, sujets étroits, questions plutôt simples, etc.
  • Programme d’études : partie du programme d’études, parties de modules, éléments de
    l’apprentissage, etc.
  • Forme : fragments, facettes, épisodes, “pépites de connaissances”, éléments de compétences, etc.
  • Processus : activités séparées, concomitantes ou réelles, situées ou intégrées, itératives
    méthode, gestion de l’attention, sensibilisation (entrer ou être dans un processus), etc.
  • Médialité (répétition): face à face, mono ou multimédia, (inter-)média, information
    objets ou objets d’apprentissage, valeur symbolique, capital culturel, etc.
  • Type d’apprentissage : répétitif, activiste, réfléchi, pragmatique, conceptualiste,
    constructiviste, connectiviste, comportementaliste, apprentissage par l’exemple, tâche ou exercice, objectif ou axée sur les problèmes, “en cours de route”, apprentissage par l’action, apprentissage en classe, entreprise
    l’apprentissage, le conscient contre l’inconscient, etc.

Le micro-apprentissage intégré (IML) et le Knowledge Pulse®
Compte tenu de l’insatisfaction générale à l’égard des “plates-formes d’apprentissage” et de la nécessité de système flexible, nous avons cherché des alternatives aux “systèmes à sens unique” qui prévalent dans les e-l’éducation. Qui ne connaît pas le “shelfware” pour formateurs en langues sous forme de CD-ROM,
des systèmes de gestion de l’apprentissage remplis de collections PDF et PPT et de concepts ancien de la pédagogie des nouveaux médias ? De nombreux systèmes d’apprentissage en ligne établis offrent d’anciennes des didacticiels dans de nouvelles directions .
Comme premier résultat de cette recherche d’alternatives, nous avons développé un concept de micro-apprentissage (IML)7 basé sur le principe de l’utilisation de l’utilisation des médias. Ce concept répond aux critères suivants :

  • Il est ouvert, flexible et modulaire et – en même temps – permet l’utilisation de l’apprentissage des fonctions de gestion.
  • Il permet un apprentissage concomitant intégré dans les flux de travail avec le
    le développement d’architectures de la connaissance.
  • De courtes séquences d’apprentissage sont lancées en fonction de l’utilisation des médias et du client (“push-approach”). Les petites unités sont livrées automatiquement . Chaque étape d’apprentissage est mise en avant par un Microstep Manager®.
    Ainsi, l’IML offre des moyens de combler le fossé entre la volonté d’apprendre de l’individu et
    la frustration résultant de contextes qui ne favorisent pas l’apprentissage, mais l’entravent plutôt.
    Pour ce faire, il faut recourir à l’utilisation quotidienne de l’information et de la communication
    les technologies à des fins didactiques. Le micro-apprentissage intégré (IML) est conçu pour apprendre avec un outil qui intègre les activités d’apprentissage dans la vie quotidienne en fonction de l’utilisateur
    et les modèles de dépendance. Par conséquent, en plus de l’apprentissage qui a lieu soit dans dans des contextes institutionnels ou auto-didactiques ainsi que lors de cours d’apprentissage en ligne, l’IML accompagne l’apprentissage sur une base individuelle (cf. Gassler 2004, Gassler et al, 2004).

En conclusion, on voit bien que le micro-apprentissage se définit comme une alternative aux apprentissages dit traditionnels en se concentrant sur la psychologie globale de l’apprentissage tout en respectant le cycle de l’apprenant.

Some Useful Links for You to Get Started

It seems like you’re running a default WordPress website. Here are a few useful links to get you started:

Migration

General

Performance

Security

Email

Our Partners

Join The Community Forum